Côté émotion : la tristesse en médecine chinoise


L'automne est la saison liée au Poumon et à l'émotion : tristesse, chagrin, nostalgie. Ces émotions sont normales sauf lorsqu'elles s'installent et deviennent "pathologique" selon la médecine chinoise.

Quand la tristesse devient pathologique? Si la tristesse est excessive, elle entraine alors un dégoût de la vie et entre en contradiction avec la joie de vivre. Elle est le signe du refus de la réalité et s’oppose à l’élan vital. Elle résulte en un "enfermement mental"et amène au chagrin. On peut aussi relier le sentiment de mélancolie à la tristesse. La mélancolie n’est pas anormale et peut être ressentie plus particulièrement à certaines périodes de l’année, comme en automne notamment. .La tristesse, en tant qu’émotion pathologique, blesse alors le Poumon. Par conséquent, elle diminue ou épuise le Qi, qui est gouverné par cet Organe. Parmi les symptômes du Vide du Qi du Poumon, on retrouve l’essoufflement, la fatigue, les états dépressifs, la voix faible, les pleurs incessants, etc. L’important est que ce sentiment ne s’attarde pas car cette tristesse peut aussi affecter le Cœur et le Foie. En effet, en bloquant la fonction de diffusion/descente du Qi du Poumon, cette émotion va faire stagner le Qi dans le foyer supérieur qui abrite le Cœur et le Poumon, se transformant en Chaleur puis en vide de Qi. Le Foie peut également être atteint par cette stagnation de Qi, lui causant une surpression. D’autres symptômes et maladies psychologiques voire mentales peuvent découler de cette surpression du Foie. vital.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square