L'intolérance à l'histamine

L’histamine fait partie du système immunitaire, c’est une protéine de signalisation. Elle joue un rôle dans l’alternance veille/sommeil, dans le système digestif où elle vient stimuler la sécrétion d’acide dans l’estomac, dans l’ovulation, dans la contraction des muscles lisses de l’intestin. L’histamine est surtout connue chez les personnes allergiques. L’histamine est sécrétée par les mastocytes et va venir stimuler de nombreux recepteurs un peu partout dans notre corps, dans notre cerveau, notre système digestif, notre système respiratoire. Un trouble touchant l’histamine va impacter globalement notre corps. Les signes évocateurs d’intolérance à l’histamine. Peau : Rougeurs, démangeaison, eczéma ... Système nerveux: Migraine, vertiges, étourdissement Intestinal : crampes, diarrhée, douleurs abdominales... Respiratoire : Allergie, nez qui coule, toux ... Cardio-vasculaire: HTA, Rythme cardiaque, palpitations Sommeil : reveil nocturne Circulation : Rétention d’eau, gonflement... TROP D’HISTAMINE PAS ASSEZ D’HISTAMINE Via l’alimentation Via un problème génétique Via une sur-stimulation des mastocytes Via un déséquilibre hormonal Contexte inflammatoire, de stress En cas de prise de pilule Déséquilibre hormonal L’ intolérance à l’histamine est due à un déséquilibre de la balance histamine entrant, histamine sortant. Il existe un lien entre l’histamine et les hormones sexuelles. Les oestrogènes boostent la sécrétion de l ‘histamine et l’histamine boots la sécrétion de l’oestrogène. La progesterone stimule l’enzyme DAO pour favoriser la sortie de l’histamine. . Les causes de l’intolérance à l’histamine. Une intolérance à l’histamine signifie que l’organisme ne peut assurer la dégradation de l’histaminose assez rapidement. Le DAO est l’enzyme qui est principalement responsable de la dégradation de l’histaminique l’on ingère via notre alimentation. Si l’activité de la DAO est perturbée, l’histaminose se dégrade très lentement et l’excès d’histamine cause de l’inconfort. Les causes d’une carence en DAO. ` - Problème intestinal chronique: syndrome du colon irritable, gastrite, maladie de Crohn, ulcère gastro-duodénal - carence en vitamines et en zinc: vit B6 et vit C travaillent en collaboration avec l’enzyme DAO, le zinc est nécessaire pour activer la vit B6 qui a son tour soutient l’enzyme DAO de la dégradation de l’histamine. - Medicaments et alcool : inhibe l’activité du DAO.

Histamine et migraine Les migraines sont probablement liées à des substances messagères qui déclenchent des réactions inflammatoires. L’histamine pourrait jouer un rôle en dilatant les vaisseaux sanguins et ainsi déclenchent des douleurs migraineuses. Faire doser son taux de DAO dans le sang peut être une piste, souvent une faible concentration de DAO dans le sang est observé chez les personnes souffrant de migraine. On observe un lien entre la consommation d’aliment contenant de l’histamine et les crises de migraines. ` Intolérance à l’histamine et hormones sexuelles féminines. Les femmes intolérantes à l’histamine souffrent de règle douloureuse. Ceci est due à l’interaction entre l’histamine et les hormones sexuelles féminines. Histamine et dermatite atypique. L’histamine est substance messagère qui joue un rôle important dans cette maladie cutanée qui provoque des démangeaisons et des éruptions cutanées désséchées. Des études montrent que souvent des personnes atteintes de dermatite atopique manque souvent de l’enzyme DAO et ont trop d’histamine dans le sang. Un régime pauvre en histamine améliorera l’apparence de la peau et calmera les démangeaisons. Protocole en cas d’intolérance à l’histamine. Phase 1 Retirer les aliments riches en histamine pendant 14 jours Si amélioration, indication claire. Phase 2, test Réintroduction en petite quantité des aliments riches en histamine. Un seul aliment par jour. Ceci afin de vérifier le seuil de tolérance. Phase de 6 à 8 semaines , écrire l’aliment et plus ou moins le symptôme. Phase 3 connaissance des aliments tolérés. Conseils en cas d’intolérance à l’histamine - évitez les aliments fermentés - Évitez les plats trop épicés - Coupez les fruits trop murs. - Pas de nourriture conditionnée sous atmosphère protectrice - Privilégiez l’apport en vit B6, en vitC, en zinc. - Les végétaux contiennent moins d’histamine.

Aliments qui augmentent la quantité d’histamine produite par l’organisme. Fraises, agrumes, ananas, kiwi, framboise, poires, papaye, bananes Fruits de mer Lait Chocolat Tomates Légumineuses Aliments riches en histamine Poisson en conserve Fromage affiné comme le parmesan, le fromage bleu, le camembert affiné, le fromage au lait cru Saucisses et produits à base de viandes salées, fumées comme le jambon cru, le salami, le lard salé. Choucroute, épinards, produits à base de tomates comme le ketchup, la sauce tomate, les avocats, les aubergines, les légumes marinés. Bananes mures, kiwi, fraise, ananas, agrumes. Cacahuètes noix, noisette, vinaigre balsamique. Vin rouge, vin de dessert, champagne, bières de fermentation haute, whisky, cognac, liqueur.

Article de Marie-Laure Sabourin Alexandre naturopathe à Belgentier


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square