Les sources de probiotiques pour un confort intestinal au quotidien


Avant de vous tourner vers des solutions pharmaceutiques et/ou industrielles de probiotiques, sachez qu’il existe des sources naturelles faciles à intégrer dans votre alimentation. Savoureux, faciles à consommer et sains, ces aliments sont à privilégier pour retrouver un véritable confort intestinal au quotidien. Les consommer en quantité suffisante vous permettra de faire le plein de probiotiques sans avoir recours aux solutions de synthèse proposées en pharmacie. Voici les meilleures sources naturelles de probiotiques et quelques informations utiles à leur sujet.

Les meilleures sources naturelles de probiotiques

Certains des aliments présents dans la liste ci-dessous contiennent des probiotiques naturels. Peut-être en consommez-vous déjà certains sans le savoir ? En tous les cas, connaître les meilleures sources naturelles de probiotiques est indispensable pour les intégrer plus largement dans votre alimentation. En tant qu’aliments sains, ils ont tous leur place dans vos repas et méritent que vous leur fassiez une place plus importante dans votre quotidien. C’est parti !

Les grains de kéfir fermentés

Le kéfir est une boisson fermentée qui se rapproche assez du yaourt. Elle contient généralement un mélange de lait de chèvre avec des grains de kéfir fermentés. Particulièrement populaire en Asie, le kéfir est une boisson très riche en probiotiques. Elle en contient même plus que les yaourts ! On sait de cette boisson qu’elle améliore la fonction digestive (comme tous les probiotiques), mais aussi qu’elle nous protège des infections et favorise la santé osseuse . Il faut savoir qu’il est possible de faire du kéfir de fruits ou d’eau sucrée, également. Dans tous les cas, le kéfir est bien supporté par les personnes qui présentent une intolérance au lactose. Pour une boisson, ajoutez quatre cuillères de graines de kéfir dans un litre de lait, le jus de fruit, d’eau sucrée ou d’eau avec des fruits.

Les yaourts fermentés

Dans les meilleures sources naturelles de probiotiques se trouvent les yaourts, tout simplement ! Facile à trouver ou à faire soi-même, le yaourt contient des probiotiques bénéfiques pour le transit et le confort digestif. Le yaourt fermenté est la meilleure solution à utiliser ici. En effet, les yaourts classiques du commerce contiennent de nombreux ingrédients ajoutés dont il faut mieux se passer (sucre, arômes artificiels, colorants, etc.). Et ils sont surtout pasteurisés !

Il faut donc se tourner vers des yaourts au lait cru ou auxquels on ajoute des cultures vivantes de bactéries, sans sucre. La consommation de ces yaourts comprend de nombreux avantages, comme l’amélioration de la santé osseuse ou la réduction de la pression artérielle. Pour les enfants, les yaourts riches en probiotiques sont une solution efficace pour améliorer la digestion, réduire la diarrhée causée par des antibiotiques ou soulager les symptômes du côlon irritable.


La spiruline et les algues

Les algues et cyanobactéries (spiruline, chlorelle, nori, etc.) possèdent des bienfaits qui ne sont plus à prouver. Mais saviez-vous que ces aliments ont aussi la capacité de favoriser la présence des lactobacilles et des bifidobactéries dans le système digestif ? Les algues en favorisent le développement dans les intestins. Ces micro-organismes agissent contre les mauvaises bactéries, à l’image du Candida albien, un champignon à l’origine de réactions infectieuses.

En effet, en tant que superaliments, elles contiennent des minéraux et des vitamines aux vertus alcalinisantes, idéales pour maintenir l’équilibre digestif. Les algues et la spiruline possèdent des propriétés anti-inflammatoires et détoxifiantes indispensables pour lutter contre la fatigue, l’hypertension, les problèmes vasculaires et le diabète. De même, les algues augmentent notre énergie !

Le kombucha

Le kombucha est une boisson sucrée et pétillante, dont le goût est légèrement acide. Elle se confectionne à partir de thé riche en caféine, de sucre de canne, de levure mère et de bactéries acétiques. Le but est de produire des probiotiques bénéfiques au système digestif par le biais d’un processus de fermentation très efficace. Aussi appelé « élixir de l’immortalité », le kombucha est très populaire en Asie, où de nombreux bienfaits lui sont attribués. Des millions de personnes consomment cette boisson pour profiter de ses bienfaits sur la santé digestive et sur le système immunitaire. Vous pourrez réaliser vous-même du kombucha avec quelques ingrédients de base et des probiotiques naturels.

Qu’est-ce qui différencie le kombucha du kéfir ? Le premier est une boisson réalisée à base de thé noir ou vert fermenté durant cinq à dix jours. Son goût est herbacé et doux, parfois légèrement amer (thé noir). Le kéfir est fait de grains de kéfir de fruits fermentés un à deux jours, ce qui lui donne un goût beaucoup plus sucré que celui du kombucha.

La choucroute

Parmi les meilleures sources naturelles de probiotique se trouve un plat surprenant : la choucroute. Celle-ci contient du chou fermenté, qui renferme quant à lui des probiotiques naturels. Ce plat traditionnel français est riche en acide lactique : il favorise la régénération des membranes intestinales et agit contre les parasites intestinaux. La choucroute est idéale pour prévenir la candidose et l’eczéma. Mais pas seulement. Elle comporte beaucoup de bienfaits pour la santé, et ne se contente pas de satisfaire notre faim !

Riche en vitamines (A, C, E, K, et complexe B) et en sels minéraux (calcium, potassium, fer, phosphore, magnésium, zinc…), elle est une grande source de nutriments. Elle contient aussi des antioxydants excellents pour la santé cardiaque et oculaire. Pour être une source naturelle de probiotiques, la choucroute ne doit pas être pasteurisée et être la plus naturelle possible. N’hésitez pas à privilégier un plat de grande qualité pour vous assurer de bénéficier de ses propriétés probiotiques.

Les cornichons fermentés

Les cornichons fermentés renferment de nombreux bienfaits. Ils permettent notamment de restaurer la flore intestinale, puisqu’ils sont des probiotiques naturels. Dans la même mesure, ils renforcent le système immunitaire (à travers la santé de la flore intestinale) et améliorent aussi la santé cardiaque. Et ce n’est pas tout ! On sait aujourd’hui que les cornichons fermentés participent à la prévention du cancer, et en particulier du cancer du sein. Il suffit de croquer quelques cornichons fermentés de façon régulière pour intégrer cette source naturelle de probiotique à votre alimentation. Comment préférez-vous les manger ? Faites-vous plaisir avec cet aliment polyvalent ! Choisissez-les bio et locaux.

Il existe une liste d’autres légumes lacto-fermentés en dehors de la choucroute et des cornichons riches en probiotiques et pouvant être idéalement intégrés dans votre alimentation afin de favoriser le bon fonctionnement de votre microbiote. Il vous est d’ailleurs possible de fermenter vous-même vos fruits et légumes pour consommer régulièrement des probiotiques naturels.

Le miso

Le miso est aussi l’une des meilleures sources naturelles de probiotiques. Il s’agit d’une pâte fermentée que l’on utilise généralement dans le cadre de la cuisine japonaise. Le miso provient de la fermentation de l’orge, du riz et du soja. On l’utilise souvent pour en faire une soupe, aux nombreuses vertus sur la santé. En effet, cette préparation culinaire contient des probiotiques qui réduisent les ballonnements en restaurant la flore intestinale. Elle peut aussi soulager les symptômes digestifs de la maladie de Crohn. Et ses bienfaits ne s’arrêtent pas là, puisque le miso réduit aussi le risque d’accident vasculaire cérébral et de cancer chez les femmes. Source de protéines végétales et de fibres alimentaires, le miso est une source reconnue de probiotiques contenant des enzymes et des ferments lactiques. Ses propriétés sont davantage présentes dans le miso cru, frais et non pasteurisé.


Le kimchi

Le kimchi est un aliment asiatique, lui aussi. Il s’agit d’un chou (ou d’un mélange d’autres légumes) épicé et cuisiné, dont le goût est assez aigre. En Corée, le kimchi fait office d’accompagnement, essentiellement. On le réalise généralement avec du chou, qui a pour effet d’améliorer la santé digestive (en raison de sa teneur en probiotiques). Pour certains spécialistes en médecine douce, le kimchi permet également de prévenir la maladie du côlon irritable. Si vous recherchez de nouvelles sources naturelles de probiotique, le kimchi vous fera découvrir des saveurs nouvelles et délicieusement épicées. Pourquoi hésiter ?

Le tempeh

Le tempeh est un aliment qui nous vient tout droit d’Indonésie, réalisé avec du soja fermenté. Il contient des protéines végétales, des fibres alimentaires et bien sûr, des probiotiques ! Tous ces nutriments agissent de façon positive sur le système immunitaire. De même, consommer du tempeh permettrait aussi d’optimiser ses fonctions cérébrales et nerveuses, et de réduire la fatigue.

Naturellement riche en probiotiques, le tempeh est une excellente source de vitamine B12 (ce qui est assez rare). Vous pourrez trouver du tempeh prêt à consommer dans les magasins de produits asiatiques ou biologiques. Sa préparation, certes complexe, est tout de même réalisable si vous souhaitez le faire vous-même !

Les fromages au lait cru

Les fromages non pasteurisés sont de bonne source naturels de probiotiques. Gruyère, gouda, cheddar, fromages locaux… Ils doivent être mûris et vieillis pour favoriser la production de probiotiques naturels. Les fromages au lait cru transportent de bonnes bactéries jusque dans l’intestin grêle, car le fromage résiste bien à l’acidité de l’estomac. Les probiotiques sont généralement tués lorsqu’ils passent dans l’estomac et n’atteignent que très rarement l’environnement habitable de l’intestin grêle. Grâce aux fromages au lait cru, ils y parviennent ! De plus, en plus d’être une source naturelle de probiotiques, les fromages non pasteurisés peuvent améliorer les problèmes de digestion, apporte calcium et protéines, et favoriser le fonctionnement du métabolisme.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre de pomme est un vinaigre réputé pour ses bienfaits dans le monde entier. Mais saviez-vous qu’il était aussi l’une des meilleures sources naturelles de probiotiques ? On l’utilise comme désinfectant, en cosmétique ou en cuisine. Mais on peut aussi l’utiliser pour restaurer la flore intestinale. En version brute, non pasteurisée et non filtrée, bien sûr. Le vinaigre est alors riche en probiotiques. Le vinaigre de cidre possède des propriétés anti-inflammatoires et favorise une peau saine. N’hésitez pas à l’intégrer à vos routines alimentaires et beautés, en plus d’en faire une source d’apports réguliers en probiotiques. Vous pourrez en tirer de nombreux avantages et bienfaits.


Les olives

Contrairement aux apparences, les olives sont des probiotiques naturels ! Leur goût aigre se marie parfaitement aux boissons alcoolisées à l’apéritif. Mais c’est avant tout pour les bactéries qu’elles contiennent qu’elles nous intéressent ici. Il s’agit du lactobacillus plantarum et du lactobacillus. Grâce à ces bonnes bactéries, les olives nous permettent de lutter contre les ballonnements et les troubles gastro-intestinaux. Il est même recommandé aux personnes atteintes du syndrome du côlon irritable d’en manger.

Durant le processus de salaison des olives, les propriétés probiotiques du fruit se renforcent. L’olive devient alors un aliment fonctionnel qui aide à améliorer la digestion. En améliorant la composition du microbiote intestinal, les olives participent aussi au renfort du système immunitaire ainsi qu’à son efficacité. Et à l’apéritif, elles sont bien plus saines que les biscuits industriels !

Le lassi

Le lassi est un lait fermenté originaire d’Inde. Il peut être préparé à partir de lait fermenté ou de yaourt, être sucré ou salé en fonction de la recette, et être consommé tout au long de la journée. Le lassi se décline en de nombreux parfums et sa consistance s’adapte à notre goût : il peut être plus ou moins liquide, ou plus épais. Cette boisson appartient aux probiotiques naturels et s’avère aussi efficace contre les troubles digestifs tels que la colite, la diarrhée et la constipation. Le lassi se mélange aussi souvent avant les épices et les fruits, et se consomme avant le dîner.

Gourmande et désaltérante, cette boisson fait beaucoup parler d’elle en raison des bienfaits qu’elle procure. Le lassi contient des ferments lactiques qui améliorent la digestion, et contribuent à renforcer les défenses naturelles de l’organisme. Le tout, en raison de son action bénéfique sur le microbiote. C’est aussi une excellente source de calcium pour les personnes qui présentent une intolérance au lactose !

Le lait de beurre

Dans sa version traditionnelle, le lait de beurre est le lait qui reste après la cuisson du beurre. On l’utilise dans les cultures d’Afrique et d’Asie, où il est considéré comme un trésor de nutriments. En effet, le lait de beurre contient peu de calories et de graisses, mais il contient énormément de nutriments bénéfiques. Il est riche en protéines, en vitamine B12, en calcium, en phosphore et en autres minéraux. Dans sa véritable version traditionnelle ou « maison », le lait de beurre contient aussi des probiotiques. C’est donc une piste à explorer pour d’autres apports naturels en probiotiques !

Ce lait améliore la digestion et contribue à nettoyer l’estomac de l’acide qu’il renferme. Une consommation régulière de lait de beurre permet de préserver de l’apparition de maladies intestinales comme les infections gastriques, le cancer du côlon ou encore, le syndrome du côlon irritable. Grâce à l’apport en probiotiques qu’il permet, le lait de beurre offre un véritable confort intestinal et renforce l’immunité. On sait que le lait de beurre participe au maintien de l’équilibre entre les bactéries bénéfiques et celles qui nous sont néfastes. Mais ce ne sont pas là ses seuls intérêts, puisqu’il permet aussi de réguler la tension artérielle ainsi que le métabolisme, et qu’il participe à l’amélioration de l’humeur.

Le chocolat noir

Vous aimez le chocolat ? Tant mieux : notre microbiote aussi ! Le chocolat est l’une des meilleures sources naturelles de probiotiques que l’on puisse trouver. Il doit sa richesse en probiotiques à sa teneur en cacao, qui possède une composition nutritionnelle généreuse. Pour en être une bonne source, il doit donc contenir au moins 70 % de cacao. Consommer du chocolat noir permet de restaurer votre flore intestinale et la repeupler en bonnes bactéries. Ainsi, un meilleur équilibre du système digestif vous attend ! Le cacao imite les effets des prébiotiques ainsi que des probiotiques sur la flore intestinale. Il induit des modifications aux influences bénéfiques sur sa composition, ce qui procure des bienfaits à notre organisme. La consommation de boissons riches en cacao peut également contribuer à renforcer l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries du microbiote.


L’ail

L’ail est une très bonne source de prébiotiques et il s’intègre facilement à un grand nombre de plats, alors que certains le consomment cru. Il faut savoir que les prébiotiques sont des fibres spécifiques qui servent de substrat aux bactéries du côlon, et qui stimulent donc leur croissance. L’ail en est une excellente source, puisqu’il fournit des prébiotiques (inuline, cellulose, fructo-oligo-saccharides, FOS…) aux bactéries bénéfiques qui peuvent notre intestin. Il est conseillé de le consommer en association avec des sources de probiotiques naturels, comme celles citées ci-dessus. L’ail est également capable de subir le processus de lactofermentation, ce qui permet de décupler ses bienfaits pour la santé digestive. Consommer régulièrement de l’ail permet de nourrir les bonnes bactéries qui peuplent votre intestin.

La levure de bière active

La levure de bière est un produit très efficace dans bien des cas. Il s’agit d’un micro-organisme vivant, ou champignon unicellulaire, que l’on trouve sur certains fruits ainsi qu’à l’état naturel dans l’air. Elle tient son nom du rôle qu’elle joue dans la fermentation de la bière. Mais la levure de bière possède énormément de bienfaits, d’autant plus lorsqu’elle est active. La levure de bière active, aussi appelée levure revivifiable ou vivante, est celle qui s’adapte le mieux à la consommation humaine, puisqu’elle retrouve l’ensemble de ses propriétés lorsqu’elle atteint une température proche de 37 °C. Ce produit est très riche en minéraux ainsi qu’en vitamines du groupe B.

La levure de bière active est idéale pour traiter les troubles intestinaux comme les ballonnements, les diarrhées, les flatulences, ou encore la paresse intestinale, les colites infectieuses, les irritations chroniques ou les gastro-entérites virales. Et si elle procure autant de bienfaits, c’est avant tout parce qu’elle est une source naturelle de probiotiques. Ce superaliment booste la flore intestinale : elle la renforce considérablement.

Les meilleures sources naturelles de probiotiques : pour conclure

Il existe beaucoup de sources naturelles de probiotiques, qui sont tous bénéfiques pour notre santé. Idéalement, il faut alterner ces aliments et boissons afin de les diversifier au mieux et d’en intégrer au moins une source par jour. Ainsi, l’équilibre de votre flore intestinale sera préservé durablement et vous ressentirez un réel confort digestif au quotidien. D’autant que la plupart de ces sources de probiotiques sont très savoureuses en plus d’être saines. Et vous pouvez en préparer certaines vous-même !

www.naturaforce.com


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square