Technique de libération émotionnelle (EFT): se libérer des émotions négatives



Parmi les techniques dites de psycho-énergétique, l’EFT (Emotional Freedom Technique) privilégie une approche holistique. Grâce à un protocole simple de tapotement, la technique de libération émotionnelle a pour but de libérer les émotions en travaillant sur les énergies correspondant aux méridiens d’acupuncture. Cette pratique a été mise au point il y a une vingtaine d’années par Gary Craig. Elle a montré des résultats positifs et durables sur certaines affections émotionnelles comme le stress post-traumatique et l’anxiété.

Histoire et principes

La technique de libération émotionnelle1‌ est une technique mise au point au milieu des années 90 par Gary Craig. Cet Américain était ingénieur de formation et maître de PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Il s’intéressait énormément au champ de la psychologie humaine et du développement personnel et recherchait à travers ce qui existait déjà, une méthode menant au bien-être.

Sa formation scientifique l’a influencé dans sa démarche : Craig souhaitait trouver une méthode simple, efficace durablement, accessible à tous, avec des résultats concrets et mesurables. En ce ce sens, il considérait que l’approche thérapeutique traditionnelle utilisée en psychologie comportait des limites car des résistances chez le patient pouvaient l’empêcher d’atteindre la libération attendue.

Par un travail de pression douce, la kinésiologie permet de trouver l’origine d’un blocage et de le faire progressivement relâcher par le relâchement musculaire lui-même. Gary Craig a intégré cette pratique à la technique de tapotement du Dr Callahan, en simplifiant cette dernière pour ne plus garder qu’une seule séquence de tapotements comprenant une quinzaine de points à stimuler. Elle est également applicable à tous quelle que soit l’origine du problème à traiter.

Fonctionnement de la technique d’EFT

La technique de libération émotionnelle fonctionne sans que nous en connaissions toutes les relations de cause à effet. C’est une technique qui donne des résultats concrets et mesurables, tel que le souhaitait Gary Craig. Son principe fondateur est le suivant : « Tout malaise physique ou psychique est causé par une perturbation du système énergétique de l’organisme3‌ ». Quelles sont ces perturbations ? Des pensées, des émotions, des sentiments, qui viennent en quelque sorte impacter le corps et imprimer en lui la trace d’un blocage4‌.

Il est désormais reconnu que le cerveau ne fait pas de différence entre ce qui est réel, virtuel, imaginaire ou symbolique. C’est pourquoi on tapote en prononçant des phrases spécialement choisies pour induire un changement bénéfique à court terme concernant le problème traité.

La technique de libération émotionnelle libère les émotions mais également les pensées et les sensations qui l’accompagnent. Par exemple, si l’on a vécu une situation qui nous a mis en colère, nous avons des pensées de colère qui reviennent à chaque évocation de cette scène. Notre corps peut aussi exprimer cette colère sous forme de boule au ventre, de tensions fortes… Ces trois dimensions, pensées, émotions, sensations, sont donc rattachées à une seule et même expérience précise ancrée dans le corps.

Le protocole EFT va pouvoir défaire cette chaîne en libérant la colère et calmer les pensées, en même temps qu’atténuer la sensation physique liée. Ce circuit s’appuie également sur celui de la stimulation de certaines zones cérébrales lors d’une situation de stress émotionnel : dans ce cas, la zone de l’amygdale va être stimulée et transmettre l’information du stimulus perçu à l’hypothalamus.

Celui-ci va accélérer le fonctionnement du système nerveux autonome, ce qui déclenchera des réactions physiques caractéristiques du stress si la situation l’exige. C’est la zone de l’hippocampe ainsi que le cortex préfrontal qui analyseront le degré de danger et nous ferons réagir en conséquence.

Ce principe d’action correspond à une désensibilisation comportementale5‌.

Un stimulus (ici une situation vécue) est associé à une réponse comportementale (émotion, pensée, sensation). La technique de libération émotionnelle met en œuvre le biofeedback : en mesurant ce que l’on ressent, on se remet à l’écoute des réactions corporelles et des pensées. La technique de libération émotionnelle nous dit que tout ce que nous pouvons sentir, nous pouvons le changer car nous en avons conscience.

Il suffit alors d’étalonner le comportement, c’est à dire de le chiffrer puis de se donner l’intention d’en changer grâce aux phrases du tapotement. A terme, la mesure doit diminuer au fur et à mesure que le blocage se défait.

Mise en pratique

La pratique des rondes

Une ronde correspond au circuit de tapotement effectué lors d’une séance. Du bout des doigts, le praticien effectue de douces pressions répétées (5 fois environ) sur chaque zone du circuit, en prononçant au niveau de chaque zone une phrase. Les phrases sont préparées et choisies en fonction du problème à traiter.

Le protocole EFT est administré à la manière d’une recette : c’est le nom donné à Gary Craig aux séances d’EFT. Pour obtenir le résultat attendu, il convient de choisir les ingrédients adéquats et de les incorporer dans un ordre précis. Ces ingrédients sont les phrases à prononcer durant le tapotement ainsi que le type de ronde effectué. Il est aussi possible de stimuler par tapotement sans verbaliser.

La petite ronde est à appliquer au quotidien, pour les petites difficultés. Elle demande peu de temps. On tapote depuis le point situé au début du sourcil jusqu’au point sous le sein.

La grande ronde est à privilégier pour neutraliser les traumatismes, les dépendances, les phobies, les allergies. Elle est plus longue et comprend l’ensemble des points du circuit, incluant ceux de la main.

L’évaluation du problème

Lors de chaque ronde, on utilise une échelle d’évaluation des émotions, afin de mesurer l’effet des tapotements sur les ressentis. Cette échelle est appelée SUD (Subjective Units of Disturbance, Unité Subjective de Détresse).

On évalue l’intensité du ressenti physique ou de l’émotion traitée en début de ronde, de 1 à 10 le plus souvent. A la fin de la ronde, on réévalue également. L’évaluation a pour but premier de prendre davantage conscience de ses ressentis et émotions et ainsi, pouvoir agir plus concrètement sur ceux-ci.

Indications et bienfaits

La technique de libération émotionnelle démontre son efficacité dans l’amélioration dans les phobies spécifiques et plus généralement du stress et de certains maux physiques, en particulier dans les cas suivants :

  • stress post-traumatique

  • insomnies, cauchemars, hypervigilance

  • anxiété de performance (examens, compétitions)

  • eczéma, psoriasis

  • suralimentation

La technique de libération émotionnelle semble également indiquée pour améliorer ses performances cognitives (apprentissage d’une langue par exemple). Elle ne remplace cependant pas un diagnostic ou un avis médical.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square